L’apiculteur
Présentation :
L’apiculteur est en charge de son rucher afin de récolter les produits de la ruche (miel, gelée royale, pollen, cire…). Les tâches de l’apiculteur ne se limitent pas à la récolte du miel. En effet, la surveillance et l’entretien des ruches doit être une préoccupation quotidienne. Si un rucher est mal entretenu ou que les abeilles s’y sentent mal, elles essaimeront pour chercher un endroit plus propice à leur confort.

Son équipement :
Pour travailler sur une ruche, il est nécessaire de s’équiper afin de ne pas avoir de mauvaise surprise désagréables (piqures, abeilles sous les vêtements, etc) . Malgré la docilité des abeilles domestiquées, selon les saisons elles sont plus ou moins agressives. L’apiculteur doit être vêtu d’une combinaison intégrale de type « vareuse » ou à minima de gants, bottes et chapeau à voilette.                                                         apiculteur1

 

 

 

 

 

 

 

Ses outils indispensables sont :
L’enfumoir : qui permet de tenir les abeilles à distance afin de ne pas être envahi lors du travail dans une ruche.

enfumoir

 

 

 

 

 

La spatule : qui permet de décoller les hausses ou les cadres car les abeilles ferment et etanchéisent la ruche avec de la cire ou propolis.
Le lève cadre : qui comme sont nom l’indique sert à sortir les cadres de la ruche sans abimer les alvéoles du cadre.

levecadre

La balayette : qui permet de sortir les abeilles du cadre sans leur faire mal.

balayette

 

 

Son rôle :
Son rôle est de s’occuper de la ruche au fil des saisons afin d’améliorer la production. Il va donc protéger la ruche du climat, des intrusions, la nourrir et la traiter contre diverses maladies.
La ruche est donc construite à la fois pour garantir une protection efficace contre l’environnement extérieur (toit étanche et large, isolation, grille à l’entrée des ruches, etc…) mais  aussi pour faciliter toutes les interventions de l’apiculteur (nourrisseur, système de cadre pratique pour la récolte, hausses, etc…)

ruche

La récolte du miel :
La récolte de miel peut se faire plusieurs fois dans l’année en fonction du temps et du rendement de la ruche. La récolte se décompose en 2 grosses étapes : l’extraction et la maturation.
–    L’extraction :
Une fois les hausses enlevées de la ruche, il va falloir extraire le miel. Pour se faire, il faut désoperculer les cadres avec un couteau à désoperculer (car les abeilles ferment les opercules une fois remplies de miel)

desoperculer

 

 

 

 

 

 

Une fois toute les opercules d’ouvertes, on va mettre les cadres dans une centrifugeuse.

centrifugeuse

Le miel va être extrait par force centrifuge et couler au fond de l’appareil.

miel

 

 

 

 

 

 

 

Une fois le miel recueilli, nous arrivons à la deuxième étape :
–    La maturation :
Le miel ne peut pas être mis en pot directement après l’extraction, il y a trop d’impuretés en suspension (abeilles mortes, petit morceaux de cire, etc…). Il est donc nécessaire de filtrer et de faire « reposer » le miel pendant 1 mois dans un maturateur afin que ces impuretés remontent en surface.

maturateur

Après ce délais, le miel limpide exempt de toute impureté peut être enfin mis en pot.

pot

Les commentaires sont clos.